Comment s'expatrier dans de bonnes conditions ?

Un guide pour préparer efficacement votre départ à l’étranger

 

Il y a quelques ingrédients clés à un départ à l’étranger réussi. Même si s’expatrier n’est pas toujours simple, le retour sur investissement est souvent très intéressant. Afin de réussir au mieux votre départ nous vous donnons ici quelques conseils en amont de celui-ci.

 

1. Préparez-vous

 La préparation est le maître mot d’un départ à l’étranger réussi. Avez-vous pensé à tout afin de partir dans les meilleures conditions ? Santé, finances, famille, études, travail… Assurez-vous de connaître le pays dans lequel vous souhaitez vous expatrier.

Dans beaucoup de pays et pour certains types de visa, les services d’immigrations vous demanderont de justifier un minimum de fonds sur votre compte en banque afin de s’assurer de votre autonomie sur une période donnée.

Soyez au fait des conditions de travail, du nombre d’heures travaillées par semaine, du salaire moyen dans votre profession… Une connaissance accrue de l’environnement que vous vous apprêtez à rejoindre vous permettra d’éviter de mauvaises surprises une fois le processus enclenché.

 

2. Postulez

Ne soyez pas timide. Faites-vous connaître et montrez votre détermination à rejoindre une entreprise basée à l’étranger. Il existe de nombreuses plateformes qui permettent de trouver un travail à l’étranger avec plus ou moins d’aide et de conseil. Faire appel à une agence de recrutement international permet d’être en relation avec un consultant expert de son marché et par conséquent d’être conseillé(e) et accompagné(e).

En postulant à plusieurs offres, cela vous permettra de comprendre la réalité du marché sur lequel vous souhaitez entrer et maximisera vos chances de décrocher le précieux entretien.

 

3. Les obstacles

Certains obstacles se trouveront sur votre passage. Ils ne sont pas insurmontables, mais à prendre en compte afin de comprendre les raisons de potentiels échecs et de concentrer ses forces pour les réduire.

La barrière de la langue : tout comme le fait que vous parliez une langue étrangère et que cela puisse être une valeur ajoutée pour votre candidature, ne pas maîtriser parfaitement la langue dans le pays de destination peut s’avérer être un obstacle.

Le coût que cela représente à l’entreprise : certaines entreprises se voient devoir payer des taxes lorsqu’elles font appel à des talents étranger. Certaines de ces entreprises n’accepteront pas d’être le sponsor d’un candidat étranger pour raisons des raisons financières.

L’investissement financier : bien que l’expatriation soit souvent intéressante financièrement pour les candidats à l’étranger, elle requiert souvent un investissement de départ pour couvrir certaines dépenses prévues (assurances, loyer…) et imprévues.

Le temps : chercher du travail à l’étranger peut prendre plus de temps que de le chercher localement du simple fait que les procédures de visa prennent du temps, qu’il faille également prévoir le voyage.

 

 

4. Demandez de l’aide

Beaucoup d’acteurs peuvent vous aider dans votre départ : vos amis, votre famille, vos collègues et aussi des professionnels. Une manière de minimiser ces obstacles est de faire appel à des professionnels du recrutement international. Les agences spécialisées en recrutement international connaissent très bien les enjeux d’un départ à l’étranger. Les clients de ces mêmes agences sont à la recherche de profils internationaux et sont donc préalablement avertis des questions de taxes, de langue, etc. En vous faisant connaître auprès d’agences de recrutement international, vous lèverez une bonne partie des barrières qui vous freineraient dans votre recherche d’emploi à l’étranger.

Une erreur serait de ne pas oser demander conseil ou de penser tout savoir sur le pays en question où vous comptez vous rendre. Par définition vous ne pouvez pas savoir ce que vous ne savez pas alors échangez, lisez, regardez des vlogs, et prenez le maximum d’informations.

 

5. Utilisez votre network

En amont de votre départ, votre réseau vous permettra de partir à la pêche aux informations clé pour un départ réussi. En effet, la meilleure manière de se préparer est de partir à la recherche des retours d’expériences de vos amis, de votre famille ou de collègues qui ont vécu la même expérience. Qu’il s’agisse d’informations sur les conditions de vie sur place, sur l’état du marché du travail, ou encore sur le type de visa qui correspondrait le mieux à votre objectif, votre réseau vous aidera à vous éclairer sur vos conditions de départ.

Dans un second temps, il peut être judicieux de consulter son réseau pour trouver du travail. La meilleure manière d’utiliser son réseau est d’en parler autour de vous. A force de dire que vous avez comme projet de partir dans ce pays, vous rencontrerez de plus en plus de personnes vous disant qu’ils connaissent des gens sur place. Voilà une bonne manière d’être mis(e) en relation avec une personne au parcours similaire du votre.

 

6. Osez

Osez vous donner la chance de vivre l’expatriation. Qu’elle soit de quelques mois ou de plusieurs années, vous sortirez grandi de cette expérience car vous aurez appris à mieux vous connaître et serez sorti de votre zone de confort. Il y tellement d’avantages à vivre une expérience d’expatriation so… Let’s go !?

Commencez dès maintenant à vous renseigner sur les postes à pourvoir à l’international !