Quelles langues sont utiles pour une carrière internationale ?

Découvrez quelles langues vous seront le plus utiles dans votre carrière

 

 

Grace à la technologie, à l’économie, au tourisme, aux progrès dans les transports, des pays qui autrefois n’étaient pas ou peu connectés se sont mis à échanger. C’est un fait, le monde dans lequel on vit est de plus en plus ouvert et il apporte avec lui son lot de nouveaux challenges.

Bien que les frontières se soient progressivement ouvertes au début des années 2000 grâce notamment à la création d’espaces communs (Union Européenne et Schengen par exemple), la culture locale de chaque pays n’a pas changé du jour au lendemain et les langues sont restées des « freins » bien concrets à la fluidité des échanges. L’anglais reste pour tous la langue internationale de référence mais ce n’est pas la seule langue sur laquelle vous devriez investir.

Nous avons sélectionné pour vous les 6 langues les plus utiles dans le monde professionnel du point de vue d’un Européen. En effet, en fonction de la région du monde dans laquelle vous vivez ou avec laquelle vous travaillez, il est clair que certaines langues peuvent s’avérer plus utiles que d’autres.

 

1. L’anglais

En 2020, la langue anglaise connaît plus d’un milliard trois cents millions de locuteurs et pour 400 millions d’entre eux, il s’agit de leur première langue. La langue anglaise est la langue officielle de 67 pays, parmi lesquels le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Irlande, le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande, etc. Autant de pays qui sont ouverts au monde économique et avec lesquels vous souhaitez pouvoir échanger.

Par ailleurs, l’anglais est au fil du temps devenue la langue internationale de référence : programmation informatique, notices d’utilisations, sites internet, culture… Aujourd’hui l’anglais est une langue permettant de toucher de plus grand nombre de personne à travers le monde. Alors on ressort ses vieux cahiers d’anglais de lycée et on s’y remet rapidement !

 

2. L’espagnol

Il y a actuellement 405 millions de natifs espagnols dans le monde pour la majorité d’entre eux provenant de l’Amérique du Sud. Maitriser cette langue est donc un avantage considérable dans le monde des affaires puisqu’elle permet de vous ouvrir les portes de nouveaux marchés porteurs d’Amérique latine, mais également d’Espagne. N’oublions pas également qu’aux Etats-Unis ce sont près de 40 millions de personnes qui utilisent l’espagnol comme leur première langue.

Et puis, avouons-le-nous, la série La Casa de Papel était bien meilleure vue en VO.

 

drapeau français parler3. Le français

Cocorico ! Le français figure parmi les langues les plus importantes dans le monde des affaires, ce n’est pas une surprise.

Le français est pratiqué par pas moins de 270 millions de personnes dans le monde, en France évidemment, mais également au Québec et dans énormément de pays africains comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal ou le Gabon.

La langue de Molière est en passe de devenir une des langues les plus parlées dans le monde puisque le continent africain connaît une explosion démographique, ce qui va rapidement accroître le nombre de locuteurs. On estime son nombre à 700 millions d’ici 2050.

 

4. Le mandarin

Avec plus d’un milliard de locuteurs natifs en 2020, le mandarin est la langue la plus parlée au monde. A la différence de l’anglais largement diffusé à travers le monde, les locuteurs chinois sont en immense majorité basés en Asie et en Chine principalement.

Bien que sa croissance ralentisse, la Chine reste un pays se développant à une vitesse folle comparé à d’autres pays occidentaux. Pour faire des affaires avec la Chine, connaître le mandarin est presque essentiel, puisque peu de Chinois maitrisent l’anglais.

De plus étudier le mandarin vous en apprendra énormément sur la culture chinoise puisque la très vieille langue a été construite avec l’Histoire de l’empire chinois depuis la dynastie Zhou (1122-256 av. J-C.). Cet aspect est peu négligeable quand on connaît les enjeux que représente le marché des affaires chinois.

 

5. Le portugais

Basés principalement au Portugal et au Brésil, les locuteurs portugais sont près de 240 millions dans le monde (natifs et seconde langue confondus).

Le Brésil est le plus gros marché économique d’Amérique du Sud et, comme les Chinois, les Brésiliens en majorité ne maitrisent pas l’anglais. Pour intégrer ce gigantesque marché économique, il est donc conseillé de connaître le portugais.

Après plusieurs crises successives, politiques, économiques et sanitaire avec le COVID-19 en 2020, le Brésil a vu sa croissance mise à l’épreuve, mais il semblerait que les indicateurs soient au vert pour une reprise !

 

6. L’arabe

Bien qu’il n’y ait pas d’estimation précise du nombre de locuteurs arabes, ce sont tout de même entre 315 et 375 millions de personnes qui pratiquent cette langue dans le monde. Bien que des conflits économiques, sociaux et politiques aient retardé l’intégration de cette langue dans la culture occidentale, elle est belle et bien présente et représente une forte valeur ajoutée dans le monde du travail aujourd’hui à la vue de son expansion soudaine dans notre société.

Un orientaliste Français Ernest RENAN a d’ailleurs dit : « La chose la plus étrange qui est arrivée dans l’histoire humaine concerne la diffusion de la langue arabe. En effet, la langue arabe était inconnue, et soudainement, elle a connu une expansion pleine et complète. Cette langue n’a ni enfance, ni vieillesse. Elle a dépassé ses sœurs par la richesse de son vocabulaire, par la précision de ses termes et par la justesse de son système de construction et sa structuration.»

Dans un monde de plus en plus globalisé apprendre l’arabe vous ouvrira des portes aux seins de sociétés souhaitant se développer sur des marchés orientaux jeunes, riches et s’ouvrant de plus en plus au monde occidental.

 

La caractéristique commune à ces langues est l’ouverture à la culture qu’elles vous permettront. Grâce à la structure des phrases, à l’origine du vocabulaire, vous acquériez des connaissances sur l’origine de la langue et cela vous aidera à comprendre la manière de penser des locuteurs natifs. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et en fonction de votre profession ou du milieu dans lequel vous travaillez, connaitre des langues comme l’allemand, le russe, le japonais ou l’hindi peut être plus intéressant

Pour consulter nos autres articles : cliquez ici.